Logo

09.2022

Actualités sectorielles

Les enjeux de la mise à jour de l’annexe 1 des BPF

Les défis de l’industrie pharmaceutique française

Le Covid-19 est un virus qui a chamboulé le monde entier, notamment l’industrie pharmaceutique. Désormais, c’est la course au savoir et la France compte bien monter à la première place dans le classement des Industries Pharmaceutiques les plus développées. Afin d’accompagner cette évolution, en plus de la digitalisation dans la production de médicaments, les industriels vont devoir relever plusieurs défis :

  • Responsabiliser chaque salarié par le partage des bonnes pratiques afin d’anticiper et gérer les risques sanitaires potentiels
  • Recruter des compétences en développement analytique, en purification, en génie des procédés et en contrôle qualité, en anticipation et gestion des risques
  • Ajouter les compétences et expertises en informatique et en digitalisation des processus en plus des compétences métier traditionnelles
  • Coordonner l’ensemble des fonctions du site pour sécuriser en amont toutes les phases du process de certification concernant les référentiels (BP, ISO…) ou les normes qualités internationales

 

La révision de l’Annexe 1 des BPF, plusieurs nouvelles exigences

L’annexe 1 des BPF concerne les produits stériles. Elle a été publiée en 1971 et partiellement révisée en 1993, 2003 et 2007 mais il n’y a jamais eu de révision complète malgré des changements majeurs comme la mise en place des directives ICH Q9 et Q10.

La dernière mise à jour des BPF a été publiée en août 2022, il faudra y être conforme avant le 25 août 2023. Cette mise à jour permet d’éviter les ambiguïtés ou les interprétations sur certains points.

La révision a été motivée par plusieurs facteurs, à savoir :

  • La nécessité d’inclure des principes de pointe tels que la gestion des risques qualité (QRM) et la prise en compte des nouvelles technologies et des processus innovants
  • Le souhait d’atteindre l’alignement des normes (par exemple, avec l’OMS, PIC/S) et de s’harmoniser avec le Guide de la FDA sur les produits pharmaceutiques stériles produits par traitement aseptique (publié en 2004)
  • Lettres d’avertissement et déclarations de non-conformité aux bonnes pratiques de fabrication (BPF) liées à la fabrication stérile
  • Rappels liés à des problèmes de stérilité ou à une contamination.

 

Les chapitres :

  • Champs d’application
  • Principe
  • Système qualité pharmaceutique
  • Locaux
  • Equipements
  • Environnements
  • Personnel
  • Production et technologie spécifique
  • Surveillance de l’environnement et des processus
  • Contrôle qualité
  • Glossaire

 

Le principal risque de contamination lors de la production de médicament stérile est la contamination par l’atmosphère. Les zones à atmosphère contrôlée sont donc essentielles.

 

Les changements :

  • Ajout de 7 pages.
  • Le sous-chapitre “Barrier Technologies” du chapitre “Locaux” a presque doublé. Les thèmes de l’environnement de fond, des gants et des méthodes de décontamination ont été traités séparément pour les isolateurs et les RABS.
  • Les sous-chapitres “Form-Fill-Seal (FFS)” et “Blow-Fill-Seal” du chapitre “Production et technologies spécifiques” ont presque triplé.
  • De plus, il y a d’autres suppressions, résumés et nouvelles insertions dans de nombreux chapitres, ainsi que des reformulations.
  • De nouvelles exigences en fonction de la classification par zone

 

L’évaluation de la conformité du produit final aux spécifications du dossier d’AMM ne suffit pas à justifier la qualité du produit. L’annexe 1 impose de démontrer la maitrise du risque de contamination pendant la fabrication.

 

La révision de l’Annexe 1 introduit de nouvelles exigences et clarifie certains aspects de la fabrication stérile qui ne sont pas suffisamment définis dans la version actuelle. Les deux principaux concepts à retenir sont « Stratégie de contrôle de la contamination » et la « Gestion du risque qualité », qui sont largement utilisés tout au long du document.

La mise en œuvre de ces orientations sera un exercice exigeant et l’industriel sera confronté à plusieurs nouveaux défis :

  • Amélioration des connaissances en matière de processus et de microbiologie, élément crucial, tout comme la bonne articulation et un partage d’expérience entre les différents départements (par exemple, Ingénierie/Maintenance, Microbiologie et Production).
  • La (re)validation des processus, la (re)qualification des équipements et la formation et la requalification des opérateurs sont essentielles pour le succès.
  • La mise en place d’un programme de nettoyage et de désinfection robuste, basé sur plusieurs validations (validation de l’efficacité des biocides, validation des résidus d’agents nettoyants/désinfectants, validation du nettoyage, etc.) est également primordial à un bon contrôle de la contamination.

 

Caduceum - Annexe 1 BPF

 

Caduceum et ses consultants : l’expertise au service de la santé

Notre équipe, composée d’ingénieurs qualité et de pharmaciens, vous accompagne dans la mise en place du système qualité jusqu’à son suivi au quotidien, voire sa mise en conformité vers ces nouveaux référentiels.

Nous disposons également d’auditeurs qualifiés qui pourront vous préparer aux audits et inspections et vous accompagner dans la réponse aux écarts, le cas échéant.

Laissez-vous porter, on s’occupe de tout !

👉 https://www.caduceum.fr/industrie-pharmaceutique/

 

Vos questions

  • Quels produits sont concernés par l’Annexe 1 des BPF ?
  • Quelles sont les échéances pour être conforme ?
  • Quelles sont les nouvelles exigences de l’Annexe 1 des BPF ?
  • Quels changements cette révision de l’Annexe 1 des BPF impliquent-ils ?

 

Pour aller plus loin