Le centre de service CER devient le CSA !

Accueil > Actualités > Corporate > Le centre de service CER devient le CSA !

Interview de l'équipe CSA


1. Bonjour Pierre, tout d’abord, parles-moi de ton entité anciennement dénommée CER ? Comment est-elle née ?

Le centre de service CER (Rapport d’Evaluation Clinique) a été créé en Janvier 2018 à partir du constat de la sous-représentation de cette offre dans le catalogue de prestations proposées par CaduCeum. Suite à ma précédente expérience dans la rédaction de rapports d’évaluation clinique sous le guide MEDDEV 2.7/1 révision 3, il m’a paru évident de proposer à la Direction de réactiver ce projet sous la révision 4 de ce guide, afin que CaduCeum soit en capacité d’intervenir sur l’ensemble du cycle de développement d’un Dispositif Médical.

La révision 4 du MEDDEV étant très exigeante, il nous a, au préalable, fallu trouver les compétences adéquates et le bon dimensionnement pour cette offre.

Après réflexion et suite à de bonnes rencontres, les profils scientifiques de type PhD m’ont paru les plus appropriés, car ils ont la capacité à développer une stratégie pour identifier la littérature scientifique pertinente, l’analyser de manière critique et en faire la synthèse.

Aujourd’hui, j’ai une équipe pluridisciplinaire dédiée de 8 personnes sur l’agence de Lyon, qui fonctionne en mode plateau. Le modèle fonctionne grâce à un triptyque efficace :

A ce jour, nous avons une vingtaine de clients qui nous font confiance et qui apprécient notre démarche structurée et rigoureuse de travail.

2. On parle toujours de ton entité comme étant particulière, un peu à part ? Quelle est sa différence et comment s’inscrit-elle au sein de CaduCeum ?

Oui, c’est vrai elle est différente des autres !

Tout d’abord, nous avons été les premiers à fonctionner en mode plateau externalisé, c’est-à-dire que l’ensemble de mon équipe travaille à l’agence pour nos clients. Ce fonctionnement nous permet de piloter entièrement les projets à distance et de mobiliser les expertises diverses de chaque consultant sur tous types de sujets.

Ensuite, les profils recrutés pour ce service sont principalement des PhD/Docteurs ; profils qui n’étaient pas forcément les plus courants au sein de CaduCeum où la demande est plutôt orientée sur des profils Ingénieurs/Universitaires généralistes ou des Pharmaciens.

3. Récemment, l’entité CER est devenue CSA.

  • Quelle est sa signification ?

Le nom CSA signifie Clinical and Scientific Affairs et s’étend à tous les secteurs d’activités : Dispositifs Médicaux, Dispositifs Médicaux Développement In Vitro, Pharmaceutique et cosmétique

Le nom CER devenait trop ciblé « Dispositifs Médicaux ». En prenant en compte les compétences de mon équipe, nous avons pris conscience de l’étendue des types de projets sur lesquels elle était susceptible d’intervenir pour nos clients. Il nous fallait donc un nouveau nom pour mieux refléter cette ouverture sur d’autres secteurs d’activités.

Toute l’équipe s’est réunie pour trouver cette nouvelle dénomination. Nous avons alors identifié que les termes « Clinical » et « Scientific » » étaient les plus parlants pour tous nos clients, et nous les avons donc intégrés dans notre nouveau nom : Clinical and Scientific Affairs.

Une partie de l’équipe CSA
De gauche à droite: Vanessa, Morgane, Pierre, Emeline, Sonia
  • Quelles sont vos attentes associées à ce changement ?

Ce nouveau nom nous permet d’être plus fidèles à la diversité des projets que nous réalisons. En plus d’intervenir sur des rapports d’évaluation/performance clinique, nous sommes en mesure de :

-Rédiger des preuves de concept, puisqu’il faut démontrer par la littérature l’existence d’une opportunité et/ou la faisabilité d’un système (dispositif médical, médicament, molécule, etc.).

-Rédiger des protocoles de Post Market Clinical Follow-up (PMCF – SCAC) afin de récolter les données cliniques sur le terrain pour son propre produit.

-Utiliser la littérature scientifique pour valider l’indication ou l’extension d’indication d’un produit déjà présent sur le marché.

-Rédiger les dossiers de remboursement/homologation auprès de la HAS (Haute Autorité de Santé).

-Et de manière générale, de rédiger tous types de rapports basés sur la littérature scientifique ou clinique.

4. Et pour vous l’équipe CSA (représentée dans cette interview par Morgane, Sonia, Vanessa et Emeline), comment voyez-vous ce changement ?

Ce changement de nom est pour nous tout à fait logique car il reflète mieux l’étendue de nos compétences. Du fait de nos compétences multiples, nous pouvons intervenir dans tous les domaines couverts par CaduCeum, pas seulement les dispositifs médicaux. 

Nous sommes des scientifiques (PhD en sciences de la vie, Pharmacien-Ingénieur ou Ingénieur) et tous les challenges intellectuels nous intéressent. Notre formation, notre capacité à résoudre des problèmes complexes ainsi que notre esprit critique et scientifique nous permettent de nous adapter facilement aux différentes demandes de nos clients sur des problématiques diverses. Chacun apporte sa pierre à l’édifice CSA et enrichit l’équipe, d’où cette extension de notre panel de services.

Merci à vous l’équipe CSA !